contrat-tel-clé

Où trouver un financement pour l’achat d’un immobilier ?

Il existe de nombreuses stratégies que les investisseurs utilisent pour investir dans l’immobilier sans avoir beaucoup de capital.

Investissement immobilier payé en espèces

De nombreux investisseurs disposant d’un capital important choisissent de payer la totalité de la propriété. Ces dernières années, environ un tiers des ventes de biens immobiliers se sont faites sans prêt immobilier, la plupart du temps sous forme d’investissements immobiliers.

 Pour clarifier ce point qui est fréquent dans les doutes d’initiation à l’investissement immobilier, lorsque le terme “en espèces” est utilisé nous voulons dire que l’acheteur d’un bien immobilier utilise son propre argent, non qu’il se rende à la signature de la vente chargé de factures. Les moyens de paiement les plus fréquents sont le chèque bancaire ou le virement immédiat.

L’inconvénient est que pour la plupart des investisseurs immobiliers (et probablement pour la grande majorité des nouveaux investisseurs), ce n’est pas une option. Si vous deviez attendre d’avoir tout l’argent disponible pour acheter une propriété, ce serait impossible ou cela prendrait des années et des années pour démarrer. En outre, le rendement d’un investissement immobilier en espèces ne sera pas le même que lorsqu’il est financé par un effet de levier ou un financement. Voyons cela plus en détail avec un exemple.

Prêt immobilier

pieces-maison-bonhomme

La possibilité d’obtenir un prêt immobilier pour compléter l’épargne et pouvoir acquérir un investissement immobilier est la plus courante. Le financement d’un immeuble de placement peut produire des rendements nettement supérieurs à ceux d’un paiement en espèces.

La plupart des prêts immobiliers traditionnels exigent un apport en capital d’au moins 20 % (sans compter les frais d’achat), et passent généralement à 30 % pour les immeubles de placement. En d’autres termes, pour acheter un bien qui coûte cent mille euros, il vous faudra une somme initiale de vingt ou trente mille euros, plus les frais liés à l’achat.

Les prêts immobiliers sont le type de financement le plus courant utilisé par les acheteurs de maison. Ils offrent généralement le taux d’intérêt le plus bas ainsi que les durées les plus longues.

Prêts personnels

Comme pour toute entreprise, il existe la possibilité d’obtenir un financement pour investir dans l’immobilier, soit auprès d’institutions financières, soit auprès d’autres investisseurs. Examinons d’abord la possibilité d’obtenir des prêts auprès d’institutions financières.  Bien que les modalités puissent varier considérablement, on trouvera généralement les caractéristiques suivantes :

Le prêt n’est pas principalement basé sur la valeur du bien. Vous pouvez demander un prêt de 10 000 euros ou de 100 000 euros, après avoir étudié votre situation financière.

Une durée plus courte (de plusieurs mois à plusieurs années en général), ce qui signifie le paiement d’acomptes élevés et supérieurs aux revenus obtenus de l’investissement immobilier.

Des intérêts plus élevés que pour un prêt immobilier, ainsi que des frais initiaux.

Cette option de financement bancaire peut être bénéfique pour les capitaux à court terme dans certaines situations, mais de nombreux investisseurs qui ont utilisé cette voie se sont retrouvés dans des situations difficiles lorsque le plan d’investissement ne se déroule pas exactement comme prévu.  Utilisez cette option avec prudence, en vous assurant que vous disposez du bon montant de capital.